Après CIARA, voici DENNIS, la tempête de ce dimanche, qui apporte son lot d'agitation sur la région parisienne en soirée, avec des rafales qui seront proches des 100 km/h, une intensité moindre que celles de dimanche dernier, mais qui sont tout de même suffisamment fortes pour provoquer quelques dégâts à une végétation déjà fortement abimée. Cette nouvelle offensive très active est liée à une dépression particulièrement creuse (920 hPa, une valeur digne de celle que l'on peut trouver dans le centre d'un ouragan) qui circule très au nord entre l'Islande et le nord des îles britanniques. Les effets sont relativement limités en Ile-de-France, mais c'est un sérieux "coup de vent" attendu en soirée. Ensuite, la semaine à venir ne fera que conforter une observation que l'on peut effectuer quasiment depuis le début de la saison hivernale: un hiver qui n'en est pas vraiment un, avec peu d'épisodes de froid significatif et une nette domination de l'influence océanique à tendance douce, voire très douce, qui favorise ces nombreux épisodes perturbés et souvent agités.

Lundi, nous serons concernés par les "restes" de la perturbation de ce dimanche, sous forme d'averses, accompagnées de bourrasques de vent (moins violentes que ce dimanche) dans une ambiance moins douce, mais avec des températures qui se maintiennent encore au dessus des valeurs de saison. Mardi et mercredi, les passages perturbés s'enchaînent, mais semblent, a priori, peu actifs, ne donnant que quelques pluies intermittentes, dans une ambiance toujours agitée et un peu plus fraîche (températures de saison). A partir de jeudi, les hautes pressions devraient tenter de faire leur retour. Celui-ci ne sera pas vraiment visible, quelques précipitations étant encore attendues jeudi, avant un relatif retour au temps sec dès vendredi. A cette occasion, les températures pourraient baisser temporairement (matinées froides), mais la remontée du thermomètre est envisagée pour le week-end prochain, les maxi attendues dépassant largement les 10° sur notre région.

Quant à l'hiver ? Quelques scénarios proposent une petite séquence plus "froide" pour la toute fin du mois de février ou pour les tout premiers jours du mois de mars, mais, nous aurons déjà entamé (le 1er mars), le début du printemps "météorologique"...

PROCHAINS BULLETINS (sous réserves de disponibilités): dimanche 23 février, 1er mars 2020

Rédaction: Philippe LEBRAUD, BaoBaB

 

 

 

EUROPE: OBSERVATIONS EN DIRECT

Source: Météociel (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: IMAGE SATELLITAIRE

Source: Wetterzentrale (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: ETAT DES LIEUX (zones de basses pressions, zones de hautes pressions)

Source: http://www.met.fu-berlin.de

 

EUROPE: TEMPERATURES RELEVEES SOUS ABRI (live)

Source: Météociel (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

 

 

EUROPE: EVOLUTION GENERALE POUR LES 7 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: PRECIPITATIONS CUMULEES (mm) POUR LES 7 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: TEMPERATURES (°C) POUR LES 7 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: ECARTS AUX NORMALES (°C) POUR LES 7 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

EUROPE: VENT MOYEN (km/h) POUR LES 7 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

 

Après une dégradation en début de semaine, l'anticyclone étendra son influence avec une accalmie à prévoir.

Une perturbation gagne le sud et l'est du territoire lundi puis l'anticyclone des Açores se renforce et étend son influence vers nos régions au cours des jours suivants. Seules quelques ondées résiduelles pourront se produire mardi et mercredi (surtout au nord et à l'est).

Temporairement orienté au nord-ouest, les vents vont apporter de l'air plus frais dès le début de la semaine avec le retour à des valeurs bien plus conformes aux normales saisonnières (pas d'épisode hivernal pour autant).

En seconde partie de semaine, les hautes pressions devraient s'affirmer et apporter un temps très calme et souvent lumineux (parfois quelques infiltrations nuageuses au nord). Les températures devraient aussi grappiller quelques degrés. L'hiver reste aux abonnés absents...

Rédaction: Philippe LEBRAUD, BaoBaB, Météo Express, Alexandre Slowik

 

 

EUROPE: SITUATION GENERALE PREVISIONNELLE DU  6ème AU  15ème JOUR

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

 

Alors que nous nous situons à 15 jours du début du printemps "météorologique", aucune offensive véritablement hivernale n'est en vue pour l'ouest de l'Europe et pour la France qui ne fait qu'enregistrer des journées parfois remarquablement douces, voire chaudes avec des températures presque dignes d'un plein été. La carte ci-dessus résume un scénario possible pour le dernier dimanche du mois de février, avec un important contraste de masses d'air entre le nord et le sud de l'Europe. A la différence des semaines passées, la domination anticyclonique semble, cette fois ci du moins, un peu plus concrète et plus "haute" en latitude et permet à une large partie du continent de bénéficier d'une situation un peu plus calme, apaisée, dans laquelle ne devraient plus intervenir les intempéries. Après le défilé de plusieurs dépressions tempétueuses en seulement quelques jours (CIARA, INES et DENNIS, qui balaie l'ouest de l'Europe ce dimanche), le retour au calme semble vouloir s'imposer la semaine prochaine, mais la poussée anticyclonique n'interviendrait qu'en fin de période et l'illustration ci-dessus représente bien la présence d'une cellule de hautes pressions qui tente de s'installer des Açores jusqu'aux Alpes et à l'Italie, en passant par le sud des îles britanniques, le Benelux et une partie de l'Allemagne, éloignant un peu l'influence très active (et souvent très agitée) sur le nord et l'est du continent. Samedi prochain, cette influence océanique n'empêche pas une zone de pluie de circuler entre le nord de la France et la Pologne, de la pluie qui se transforme en neige à la frontière russe. Plus au nord, c'est le royaume de l'hiver, qui apporte de la neige en Ecosse et sur le nord de l'Angleterre, ainsi que sur la Norvège. Dimanche, l'instabilité est importante entre la Manche, l'Allemagne et l'Europe centrale épargnant de peu la France, les hautes pressions s'installent sur le sud de l'hexagone, tandis que la neige continue de tomber en Russie. En début de semaine suivante, il faudra surveiller l'évolution d'une dépression qui évolue sur le nord du Royaume-Uni porteuse de neige, entre l'Ecosse et le Danemark, en direction de la Scandinavie. Plus au sud, les hautes pressions dominent (enfin ?) sur une grande partie du continent, repoussant sur la Russie et la Turquie les intempéries. Le déplacement du coeur anticyclonique mardi (25/02) devrait favoriser un peu d'instabilité sur l'ouest de l'Europe (pluie ou neige jusqu'à basse altitude ?), mais les hautes pressions reprennent le contrôle en milieu de semaine suivante, laissant la neige sur les massifs alpins et de fortes intempéries sur l'Italie. Une forte activité pluvieuse et neigeuse est à surveiller entre l'Italie et la Mer Noire les jours suivants, tandis que l'influence anticyclonique se renforce ailleurs sur l'Europe. Plus au nord, des îles britanniques à la Scandinavie, c'est le règne dépressionnaire qui domine largement, avec un possible débordement jusque dans l'extrême nord de la France (27/02). Nouveau recul de l'anticyclone pour le début du week-end d'après, avec une offensive assez sérieuse (à confirmer) sous la forme d'une active cellule dépressionnaire qui circulerait sur le nord du Royaume-Uni, dans une masse d'air suffisamment froide pour apporter de fortes chutes de neige y compris sur la Grande-Bretagne, puis éventuellement sur la France pour le dimanche, premier jour du printemps "météorologique". Les hautes pressions devraient se reconstituer ensuite sur l'ouest de l'Europe, laissant les intempéries circuler plus au nord et à l'est. On l'a compris, ces prochains jours ne seront pas caractéristiques de l'hiver, les températures se maintenant au dessus des normales, mais pour la dernière semaine de février, un refroidissement semble vouloir s'opérer à partir des 25/26, mais cet évènement pourrait n'être que temporaire avant le retour d'une masse d'air plus douce vers le 28/29. Une nouvelle offensive semble possible pour les premiers jours du mois de mars, une arrivée tardive de l'hiver, a priori...

Rédaction: Philippe LEBRAUD, BaoBaB

 

 
 

FRANCE: OBSERVATIONS EN DIRECT

Source: Météociel (heure locale)

 

FRANCE: TEMPERATURES (derniers relevés)

Source: Météociel (heure locale)

 

FRANCE: RAFALES DE VENT (derniers relevés)

Source: Météociel (heure locale)

 

FRANCE: RADAR DE PRECIPITATIONS (animation)

Source: Météo60 (heure locale)

 

FRANCE: IMPACTS DE FOUDRE (animation 2 dernières heures)

Source: Météociel (heure locale)

 

 

FRANCE: EVOLUTION GENERALE POUR LES 5 PROCHAINS JOURS

Source:Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

FRANCE: TEMPERATURES PREVUES POUR LES 5 PROCHAINS JOURS

Source: Wxcharts.eu (pour l'heure ajouter 1 heure en hiver, 2 heures en été)

 

 

Lundi 17, la perturbation pluvieuse s'enfonce du sud-ouest au nord-est avec des précipitations régulières, se changeant en neige sur les Savoie et les Pyrénées à partir de 1800 mètres. Au nord-ouest, un ciel de traîne s'installe avec des ondées parfois soutenues, localement ponctuées de coups de tonnerre voire d'un peu de grésil. Elles sont entrecoupées de belles éclaircies et s'accompagnent de fortes rafales de vent. En Méditerranée, les nuages sont abondants, sauf sur l'ouest et le sud de la Corse. Les températures reculent assez nettement, évoluant entre 10 et 18°C.

Mardi 18, un ciel alternant entre passages nuageux et éclaircies concerne une grande partie du territoire. Quelques ondées localisées sont possibles, notamment de la Bretagne vers les Flandres où le vent de sud-ouest reste fort. Le sud-est profite de plus larges éclaircies, particulièrement des Alpes vers le golfe du Lion mais mistral et tramontane sont sensibles. Les températures se stabilisent et sont légèrement supérieures aux normales.

Mercredi 19, les nuages sont abondants sur les deux tiers du territoire avec quelques averses, notamment de Rhône-Alpes aux frontières allemandes. La neige s'invite dès 800 à 900 mètres. De plus belles éclaircies sont attendues vers le Benelux tandis qu'un beau soleil brille des Pyrénées au bassin méditerranéen au prix de fortes rafales de vent aux abords du golfe du Lion. Les températures évoluent peu par rapport à la veille.

Jeudi 20, les hautes pressions s'affirment et rétablissent un temps sec avec un soleil généreux dans les deux tiers sud. Un front déborde près de la Manche avec de la pluie et du vent. On gagne un à deux degrés par rapport à la veille.

Vendredi 21, les restes du front de la veille viennent mourir sur les Savoies, les Alpes suisses et le piémont pyrénéen. Ailleurs, nuages et belles éclaircies alternent. Le ciel est plus encombré dans le nord. On perd un voire deux degrés.

Samedi 22, les nuages sont abondants sur le tiers nord avec quelques gouttes de la Manche à la Belgique où le vent souffle. En revanche, un soleil généreux brille sur toute la moitié sud. La douceur s'accentue l'après-midi, notamment dans le midi.

A partir du dimanche 23, on conserve de nombreux nuages au nord avec quelques pluies sur les régions frontalières où le vent souffle. Comme la veille, un beau soleil brille sur la moitié sud. La douceur est nette avec des ressentis très printaniers au sud. On conserve un dégradé nord-sud avec des conditions très lumineuses au sud mais un ciel plus encombré au nord où quelques gouttes sont parfois possibles. Les températures devraient quelque peu fléchir au cours de la période.

Rédaction: Météo Express, Alexandre Slowik

 

 

 
 

ILE-DE-FRANCE: TEMPERATURES (derniers relevés)

Source: Météociel (heure locale)

 

ILE-DE-FRANCE: RAFALES DE VENT (derniers relevés)

Source: Météociel (heure locale)

 

ILE-DE-FRANCE: PRECIPITATIONS (animation dernières heures)

Source: Météociel (heure locale)

 
 
J+1 J+2 J+3 J+4 J+5
NEBULOSITE, HYGROMETRIE, PRESSION ATMOSPHERIQUE, TEMPERATURES, PRECIPITATIONS POUR LES 5 PROCHAINS JOURS
 
CONCEPTION TABLEAU DETAILS ILE-DE-FRANCE: Philippe LEBRAUD  (2019)
POLLUTION (prévisions): faible 1-4  moyenne 5-6  médiocre 7-8  mauvaise 9-10                TEMPERATURES MAXI: < normales   conformes  > normales
EN HIVER, LES TEMPERATURES SONT PARFOIS PLUS BASSES QUE CELLES QUI SONT ANNONCEES SI LES SOLS SONT ENNEIGES. IL FAUT PARFOIS RETRANCHER 3° AUX VALEURS INDIQUEES DANS LES TABLEAUX. MERCI D'EN TENIR COMPTE. LES TEMPERATURES CI-DESSUS NE SONT QUE DES MOYENNES POUR LA REGION, ELLES PEUVENT VARIER D'UN ENDROIT A UN AUTRE DE L'ILE-DE-FRANCE ET ETRE BIEN SUPERIEURES SUR PARIS INTRAMUROS.
LE CUMUL DE PRECIPITATIONS EST INDIQUE POUR 24 HEURES. LA PRESSION BAROMETRIQUE INDIQUE LA PRESENCE D'UNE DEPRESSION SI ELLE EST INFERIEURE A 1015 hPA, OU D'UN ANTICYCLONE, SI ELLE EST SUPERIEURE A 1015 hPA.

  

 

Moyennes pour la période Paris: suivez ce lien (source Météo Paris)

Températures à considérer hors Paris intra-muros.

NOUVEAU SITE  BaoBaB, le ciel et l'esprit

Blog activité tropicale: indispensable !

Vos commentaires par le biais de mon adresse en bas de page

 

Auteur: Philippe LEBRAUD

Contact: en cliquant ici